Créée en 1970 et reconnue d’utilité publique, la Fondation Claude Pompidou accompagne grâce à ses bénévoles et à ses établissements, les personnes fragilisées par la maladie, le handicap et le grand âge.

Le départ de Françoise Demoulin

Publié le 06.07.2015

Françoise Demoulin ©FCP

Déjà, début juin, la Présidente de la Fondation, Bernadette Chirac, avait officiellement et chaleureusement  remercié   Françoise au nom du Conseil d’administration  en mentionnant la très grande compétence avec  laquelle elle avait su porter le bénévolat de la Fondation et l’affection de Claude Pompidou à son égard.
Ce 25 juin, c’était au tour de Richard Hutin de rendre hommage à ses qualités d’expertise et de management,  32 ans presque jour pour jour après qu’elle ait été nommée à la direction du bénévolat à l’hôpital dans un 1er temps puis du service national du bénévolat.
Au cours de son discours, suivi avec une grande attention par les personnes présentes, le Directeur Général a retracé avec émotion et humour le parcours de Françoise dont les solides convictions alliées à un professionnalisme reconnu et une grande capacité d’écoute ont renforcé au cours des années l’efficacité, le sérieux et donc  la crédibilité des actions bénévoles de la Fondation.
Richard Hutin a ensuite évoqué  les aspects moins connus de la personnalité de Françoise, riche de son humanité (elle fut bénévole à l’hôpital dès 1974), de sa constante curiosité et de sa culture que tous ont pu apprécier à travers le discours qu’elle fit ensuite.
C’est en illustrant son propos par quelques couplets d’une chanson de Jacques Brel que Françoise insista sur les caractéristiques du  bénévolat professionnel et structuré voulu par Claude Pompidou.
Citant les auteurs ayant contribué à sa réflexion, Françoise défendit un bénévolat exigeant, critique envers lui-même, proposant des limites et éloigné de tout angélisme mais aussi un bénévolat heureux où le plaisir a toute sa place.
Elle insista ensuite sur la dimension collective de son parcours à la Fondation, remerciant à cette occasion les personnes l’ayant accompagnée dans l’aventure qu’a été la création de l’ANAMS  mais aussi  « ses compagnons de route », psychologues et bénévoles, les salariés de la Fondation et les étudiants de la faculté de Nanterre où elle enseigne depuis 10ans.
Enfin, Françoise adressa ses remerciements à  Richard Hutin pour la confiance témoignée toutes ces années et à Claude Pompidou pour laquelle elle éprouve une profonde gratitude.
Et comme la Fondation « est une bonne maison qu’on n’a pas envie de quitter », Françoise a achevé son propos en précisant qu’elle avait fait le choix de redevenir bénévole en poursuivant son mandat de représentante des familles des personnes âgées accueillies en long séjour à l’Hôpital Rothschild.

Etablissements et bénévoles

13 Etablissements

10 antennes et 39 lieux d'intervention

Espace réservé des bénévoles
-->