Créée en 1970 et reconnue d’utilité publique, la Fondation Claude Pompidou accompagne grâce à ses bénévoles et à ses établissements, les personnes fragilisées par la maladie, le handicap et le grand âge.

Les établissements de la Fondation

La Fondation construit des établissements d’accueil pour les personnes âgées, handicapées et les malades d’Alzheimer.

Elle confie la gestion des établissements qu’elle crée à des associations locales afin de favoriser leur insertion et leur développement :
- Association Kervihan (Morbihan)
- Association Les Abeilles (Arles)
- Fondation Caisse d’Epargne pour la Solidarité (Guéret)
- Association Les Bons Enfants (Belfort)
- Association Le Chavanon (Merlines)
- Association du Centre des Monédières (Treignac)
- Association Barr Héol (Bréhan)
Les associations s’engagent à agir dans le respect des valeurs éthiques de la Fondation Claude Pompidou : garantir à la personne accueillie respect, dignité, et bientraitance.

Les partenaires et financeurs de ces structures sont :
- l’Etat par le biais des Agences Régionales de Santé
- la Sécurité sociale
- les Conseils généraux
Une fois par an ces autorités de contrôle fixent un tarif journalier pour chaque structure en tenant compte des catégories de dépenses spécifiques à leur activité (dépenses liées aux soins des résidents, à leur hébergement, à leur dépendance…)

13 établissements et plus de 1000 places d'accueil

Aujourd’hui, 13 établissements accueillent plus de 1000 personnes (quatre maisons de retraite, deux centres spécialisés dans la prise en charge des malades d’Alzheimer, cinq centres de prise en charge d’enfants ou d’adultes handicapés, une maison d’enfants à caractère social et une école hôtelière).

Le 10 mars 2014, elle a inauguré à Nice l’Institut Claude Pompidou, construit en partenariat avec le CHU de Nice, qui réunit sur un même lieu tous les domaines de compétence autour de la maladie d’Alzheimer (dépistage, prise en charge, accueil et soin, formation, information et recherche).